Crédit d'impôt pour solidarité (Annexe D) et relevé 31

Le crédit d'impôt pour solidarité aide les personnes à faible revenu qui résident au Québec. Vous pouvez le demander à l'Annexe D lorsque vous produisez votre déclaration de revenus. Le montant du crédit auquel vous avez droit est calculé en fonction de votre situation au 31 décembre de l'année d'imposition.

Exemple : pour la période de versement débutant en juillet 2022et se terminant en juin 2023, votre montant est calculé selon votre situation au 31 décembre 2021.

Pour y être admissible, vous devez avoir au moins 18 ans, avoir un statut légal au Canada et vivre dans un logement admissible. Si vous avez moins de 18 ans, vous pourriez avoir droit au crédit d'impôt pour solidarité, si vous êtes dans l'une des situations suivantes :

  • Vous avez un(e) conjoint(e).
  • Vous êtes le père ou la mère d'un enfant qui réside avec vous.
  • Vous êtes reconnu(e) comme mineur émancipé par une autorité compétente (comme un tribunal).

De plus, votre revenu familial doit être inférieur au seuil fixé par Revenu Québec pour ce crédit d'impôt. Consultez le site Web de Revenu Québec pour savoir si vous avez droit au crédit d'impôt pour solidarité selon votre revenu familial pour 2021.

Vous n'avez pas droit à ce crédit dans les situations suivantes :

  • Vous étiez détenu(e) dans une prison ou un établissement semblable pendant une période de 183 jours ou plus en 2021.
  • Une personne a reçu le paiement de soutien aux enfants versé par la Régie des rentes du Québec à votre égard.

Gardez à l'esprit que si vous viviez avec votre conjoint(e) au 31 décembre 2021, un seul d'entre vous peut demander le crédit d'impôt pour solidarité pour vous deux. Si votre conjoint(e) ne vivait pas avec vous au 31 décembre 2021 (par exemple, si l'un de vous deux vit en permanence dans un centre d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD)), chacun d'entre vous peut demander le crédit d’impôt pour solidarité.

Remarque : si vous quittez le Québec de façon permanente, si vous étiez confiné(e) dans une prison ou dans un établissement similaire ou si votre conjoint(e) décède, vous devez en informer Revenu Québec.